LETTRE OUVERTE AUX MEMBRES DE L'ASSEMBLEE NATIONALE

Je relaye ici un message de ma cherie :

Bonjour,
Je me permets de vous demander, en tant que citoyenne électrice de ce pays, et par respect pour vos concitoyens et toutes les personnes qui rêvent et qui luttent pour la Démocratie, de voter une motion de censure sur cette loi.

Nous ne pouvons pas, encore une fois, être les pantins de notre gouvernement.

Nous ne pouvons pas vous voir vous partager tous les pouvoirs que nous, le peuple, avons un jour pris à notre monarchie et avons fait redescendre à celles et ceux qui devaient réellement l'avoir.

Nous ne voulons pas encore une fois vous regarder nous narguer, nous le Peuple, les petits électeurs, les citoyens moyens, ceux qui triment pour vous voir vous empiffrer et vous gaver sur notre dos.

Nous ne voulons pas avoir le sentiment que, parce que nous ne sommes ni une entreprise étrangère, ni un grand patron, ni un magna de je ne sais quelle branche occulte de l'économie, nous sommes les dindons de votre farce amère et hypocrite.

Je vous demande, sincèrement, de faire votre travail avant de nous demander de nous adapter à une conception du travail que vous n'appliquerez jamais ni à vous-même, ni à vos enfants.

Cordialement,
Une citoyenne parmi tant d'autres

Rédigé par Chilperik le 10 mai 2016
Catégorie : Politique | Mots clés : vie privée, loi, travail, peur

Écrire un commentaire

Quelle est la deuxième lettre du mot tfmmxb ?